Projet éducatif et politiques institutionnelles

Projet éducatif

Le Collège de l’Assomption met en valeur des orientations fondamentales : le développement de la capacité de l’élève à trouver et à traiter l’information pour gérer son propre apprentissage; à communiquer adéquatement, de façon orale et écrite, en faisant notamment appel aux nouvelles technologies; à faire preuve d’initiative, d’autonomie, de créativité, d’ouverture d’esprit, d’entrepreneurship et de volonté d’engagement dans son milieu, en s’inspirant d’une vision humaniste du monde et des valeurs chrétiennes.

Pour réaliser sa mission, le Collège compte sur une équipe d’éducateurs chevronnés qui portent une attention particulière au développement individuel de l’élève. Au quotidien, l’encadrement des élèves constitue un objectif prioritaire. Le but du Collège est d’amener l’élève à être responsable et autonome dans ses apprentissages. L’éducation à la prise en charge est une fierté et compte parmi les nombreuses caractéristiques du projet éducatif de l’institution.

L’adulte de demain formé au Collège de l’Assomption sera en mesure de se démarquer par ses actions et son engagement et saura s’affirmer dans une société en constante évolution.  À la fin de son secondaire, il aura acquis les habiletés et les attitudes lui permettant de poursuivre ses études et de réussir sa vie.

Consulter le Projet éducatif 

Politiques institutionnelles

Le Collège de l’Assomption s’est doté d’un certain nombre de politiques afin de s’assurer que ses valeurs et convictions soient partagées par tous, éducateurs et élèves. Ainsi, certaines orientations du Projet éducatif du Collège se concrétisent davantage dans la Politique locale d’évaluation, la Politique linguistique, la Politique d’intégrité en milieu scolaire et la Politique des besoins éducationnels spéciaux.

Consulter la Politique locale d’évaluation


La Politique linguistique

Le contexte mondial actuel place la communication au centre des enjeux sociaux. Le Collège de l’Assomption doit donc se positionner quant à l’acquisition et à la maîtrise d’une langue maternelle, en plus d’une langue seconde ou tierce. Ainsi, le développement des langues permet aux apprenants de prendre place dans une société interculturelle où ils seront appelés à se développer et à mettre à profit leurs compétences par le biais de modes d’expression variés.

La Politique linguistique du Collège de l’Assomption fait donc état de la situation linguistique de son milieu et relève des défis pour ce dernier, tout en tenant compte de la réglementation ministérielle. Pour le Collège de l’Assomption, la qualité et la maîtrise de la langue française sont l’affaire de tous.

Consulter la Politique linguistique


La Politique d’intégrité en milieu scolaire

Le développement rapide des technologies de l’information et de la communication ainsi que de la gestion de l’information a engendré de nouvelles problématiques dans le monde de l’éducation. Les apprenants d’aujourd’hui ont accès à une multitude d’informations et de moyens de communication. C’est pourquoi l’école du XXIe siècle se doit de conscientiser ses apprenants afin de leur permettre de développer des comportements intègres dans le traitement de la recherche d’information en lien avec leurs apprentissages, dans l’utilisation des idées d’autrui et dans l’utilisation des technologies de l’information et de la communication comme moyen d’apprentissage.

Consulter la Politique d’intégrité en milieu scolaire 


La Politique des besoins éducationnels spéciaux

La Loi sur l’instruction publique définit clairement les trois volets de la mission de l’école, qui sont d’instruire, de socialiser et de qualifier les élèves. Elle vient donc mettre en lumière l’importance pour chaque établissement d’inclure et d’intégrer tous les élèves, qu’ils présentent des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage, ou qu’ils soient handicapés. Le présent document dresse la liste des mesures d’appui que le Collège de l’Assomption a mises en place pour les élèves. Le lien entre la mesure proposée par le professionnel et le besoin particulier de l’élève doit être reconnu par le personnel scolaire et figurer dans un plan d’intervention.

Consulter la Politique des besoins éducationnels spéciaux