Tour du chapeau pour le «Défi des Monarques» !

DDM-2016
26 mai 2016

C’est mercredi le 25 mai dernier, qu’avait lieu la troisième édition du Défi des Monarques du Collège de l’Assomption, maintenant devenu une tradition printanière. C’est près de 1 000 élèves et membres du personnel qui ont recueilli des dons en plus de relever le défi sportif de la course. C’est la continuation d’un beau projet commun qui a permis d’atteindre le montant de 24 500 $ pour la Fondation Santé Sud de Lanaudière. Cette activité supporte donc depuis trois ans le projet d’agrandissement du service de l’oncologie de l’hôpital Pierre-Le Gardeur. Plus de 86 000 $ qui ont été amassés par le Collège de l’Assomption depuis sa première édition en 2014.

DDM 2016 1

De gauche à droite: Anne-Marie Francoeur, Élisabeth Roy, Alexandre Bissonnette, Danielle Lacroix, Alexandre Lebel et Monique Pauzé

Cette année, le choix du porte-parole s’est fait à l’unanimité : Élizabeth Roy, élève de troisième secondaire. Récemment opérée pour un cancer thyroïdien, la jeune femme a fait preuve d’une grande force et de beaucoup de courage. C’est pourquoi elle a lancé un cri du coeur à ses comparses étudiants de l’importance d’amasser des fonds et d’atteindre l’objectif financier. «C’est lorsque l’on perd la santé que l’on réalise l’importance de celle-ci. Il est donc important de devancer la maladie et de poser des actions en faveur de la santé», a mentionné la jeune femme lors du lancement du Défi des Monarques le 3 mai dernier.

Les fonds recueillis lors de cette activité sont remis à la Fondation Santé Sud de Lanaudière qui supporte le projet d’agrandissement du service de l’oncologie de l’hôpital Pierre-Le Gardeur « En 2015, au Québec, 50 100 personnes ont appris qu’elles souffraient d’un cancer et 20 900 en sont décédées. Cette année, au centre d’oncologie de l’Hôpital Pierre-Le Gardeur, nous avons soigné et accompagné 3 225 patients et leur famille au cours de cette difficile épreuve. En équipe, chaque jour, notre mission est de leur offrir des soins d’une qualité exemplaire. Pour atteindre cet objectif, nous avons besoin de votre soutien financier», précise Dre Catherine Meloche, hémato-oncologue, centre hospitalier Pierre-Le Gardeur, CISSS de Lanaudière.

En 2015, la Fondation a investi près d’un million de dollars pour l’agrandissement et le réaménagement de l’oncologie. Les élèves et le personnel du Collège de l’Assomption joignent donc leurs efforts et grâce à cette 3e édition du Défi des Monarques, il sera possible de procéder à l’achat de 3 armoires chauffantes servant à réchauffer les couvertures pour le confort des patients, 12 moniteurs SPOT afin de contrôler les signes vitaux de ces derniers et 6 chariots pour faciliter le travail des infirmières.

Participez à l’effet papillon

Chacun peut poser un geste, aussi modeste soit-il pour que l’hôpital Pierre-Le Gardeur puisse offrir de meilleurs soins et services de santé à proximité de sa clientèle. Collectivement, ces efforts individuels généreront un mouvement de soutien important qui permettra à la Fondation de financer des initiatives ayant des impacts majeurs sur la vie, le confort et la santé des gens d’ici. C’est ce qu’on appelle l’effet papillon… et cela représente bien le Défi des Monarques.